Requalification du centre-ville d’Agde

Depuis 2002, Viaterra accompagne la Ville d'Agde pour mener à bien les missions de restauration des bâtis dégradés en centre historique et de requalification de plusieurs îlots prioritaires.

Caractéristiques

  • 15 ha de superficie totale
  • Bilan de la concession au 31.12.15 :
    • Stock de foncier : 1 881 m² (32 logements)
    • Stock locaux commerciaux : 800 m² de bureaux commerciaux (8 locaux)
  • Implantation de nouvelles activités rue de l'Amour
  • Création d'espaces publics: les pontons flottants

Client

Ville d'Agde

Type d'opération

Concession pour la requalification du centre ville d'Agde

Localisation

Agde - centre historique

Type de contrat

Concession d'aménagement

Superficie

15 ha

Avancement du projet

en cours

Période de réalisation

2002-2017

Présentation de l'opération

Constatant la paupérisation de son cœur de ville et la fermeture de ses commerces, la Ville d'Agde se dote en 2004 d'une Zone de Protection de son Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP) qui rend opérationnelle la convention publique d'aménagement conclue avec Viaterra en 2002. Son objectif : valoriser son patrimoine architectural remarquable et améliorer la qualité du parc de logements en centre-ville.

La concession d'aménagement était prioritairement axée sur la restauration immobilière des biens les plus dégradés. Elle a d'ailleurs produit à ce jour :

  • 75 logements représentant une surface de 4 146 m² habitables
  • 8 locaux commerciaux ou professionnels pour une surface de 370 m²

Au 31 décembre 2015, le stock foncier de l'opération représente:

  •  1881 m²  en attente d'une réhabilitation en logement,
  • et 800 m² de locaux commerciaux à réhabiliter,
  • les locaux exploitables étaient tous occupés.

 

Le protocole de préfiguration du NPNRU a été signé le 1er décembre 2016 avec l'Etat, la Ville d'Agde et la Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée. Dans ce cadre, 5 îlots prioritaires ont été identifiés sur le périmètre. Ils feront l’objet d'un travail partenarial avec l'ANRU. Sur deux d'entre eux, Viaterra a déjà fait réaliser des études de faisabilité de réhabilitation :

  • Îlot Terrisse - Saint Vénuste
  • Îlot Perben

Trop denses, ils rassemblent les logements les plus dégradés, vacants et mal configurés et constituent des obstacles à la réhabilitation globale du centre.

Localisés dans différents secteurs du centre ancien, leur requalification prioritaire du projet de ville impulsera une nouvelle dynamique au cœur de ville agathois.

Parallèlement à ces interventions, la ville a missionné Viaterra sur la recomposition des artères urbaines.